L'ostéopathie

    L'ostéopathe est un thérapeute avec une vision globale, holistique du patient. Son travail est exclusivement exercé par des techniques manuelles et consiste à trouver et traiter la cause de la douleur et des troubles fonctionnels du corps. Il va donc rechercher les tensions dans le corps (dysfonctions articulaires, ligamentaires, fasciales...) qui sont en manque de mobilité pour redonner de la mobilité à ces zones. Ces dysfonctions perturbent la dynamique générale du corps (la bio-mécanique) et créent ensuite des compensations et donc des douleurs.
Il se sert de son ressenti pour déceler ces différents troubles et les traiter pour permettre au corps de récupérer sa dynamique.

 

La cause de la douleur peut donc provenir d'une toute autre localisation que celle-ci. Par exemple, une lombalgie peut provenir de tension viscérale au niveau du système digestif ou bien d'une ancienne entorse de cheville. De même qu'une chute sur les fesses peut causer des cervicalgies.
En traitant la cause de la douleur, l'ostéopathe cherche à éviter la récidive de la douleur, et à améliorer le confort de vie du patient. Il se peut qu'une seule séance ne suffise pas, en effet d'autres troubles de compensation peuvent apparaitre quelques jours ou semaines après un traitement.


Pour cela, il dispose de techniques dites structurelles et fonctionnelles pour agir sur l'ensemble du corps : le système musculo-squelettique (articulaire), myo-fascial / viscéral (fascias, muscles, viscères) et crânien.
En effet, l'ostéopathe traite l'ensemble du rachis, les membres, le viscéral, le crâne, mais il agît aussi sur le système neurovégétatif et vasculaire.
(Plus de précision sur les motifs de consultation dans la rubrique  Pourquoi consulter ? )

De part sa formation de thérapeute de première intention, l'ostéopathe est à même de différencier une pathologie organique d'une pathologie fonctionnelle. Il ne traite pas les affections organiques et se réserve donc le droit d'exclure le patient s'il estime que la pathologie présentée n'est pas de son ressort.
Il doit alors réorienter le patient afin que celui-ci bénéficie d'un avis médical et/ou d'examens complémentaires (médecin, urgence etc...)

Mais l'ostéopathe peut aussi proposer au patient une réorientation vers un autre thérapeute s'il estime que la cause de ses troubles peut être d'origine extérieure à l'ostéopathie (kinésithérapeute, dentiste, podologue, ophtalmologue, orthophoniste, psychologue, acupuncteur, nutritionniste...)

 

Test lombaire osteopathie