Pourquoi consulter ?

Différents motifs de consultation

    Dans les motifs de consultation chez un ostéopathe, on retrouve assez souvent des cas de lombalgie, douleur cervicale, douleur d'épaule ou entorse de cheville... Cependant, l'ostéopathie ne s'arrête pas là et l'étendue des différents motifs de consultation est assez peu connue des patients.

Comme expliqué dans la rubrique l'ostéopathie, l'ostéopathe traite l'ensemble du corps et des troubles fonctionnels qui y sont liés (musculo-squelettique, myo-fascial/viscéral, crânien...) :

  •  Prise en charge des patients en urgence : Mobilité réduite, lumbago (lombalgie aiguë invalidante), sciatiques, torticolis (cervicalgie aiguës), entorse de cheville...
    A noter que pour une entorse de cheville avec gonflement, il faut glacer immédiatement et immobiliser avec une attelle (jusqu'à 6-7 jours maximum car la cheville doit cicatriser dans le mouvement) et faire manipuler en ostéopathie le plus tot possible, dès que l'oedème s'est résorbé.
    En effet lors d'une entorse certains ligaments se déchirent et saignent (oedème), mais les autres ligaments autour vont se rétracter et vérouiller la cheville. Ces tensions vont géner les ligaments déchirés à se cicatriser correctement. Par concéquent la cheville va mettre du temps à récupérer et avec le temps devenir instable (risque d'entorse à répétition).
    Dans ce cas d'urgence, l'ostéopathe va manipuler en douceur en fonction de la douleur et va surtout agir sur les autres ligaments de la cheville, mais aussi ceux du genou/péroné et du bassin, afin d'éviter les douleurs de compensation au niveau lombaire.
    Après le traitement ostéopathique il est important de faire quelques séances de kinésithérapie pour rééduquer les muscles stabilisateurs de la chevilles.

     
  •  Le système locomoteur et orthopédique : douleur articulaire, raideur ou diminution de l'amplitude des mouvements, entorse, tendinite, lombalgie, dorsalgie, cervicalgie, douleur de côte, de bassin, des membres (de l'épaule à la main et de la hanche au pied), douleur/craquement de la mâchoire, scoliose...
     
  •  Le système digestif : trouble digestif, ballonnement, colite, constipation, diarrhée, gastrite, reflux gastro-oesophagien, brûlure d'estomac... 
     

    Osteopathie viscerale

  • Le système gynécologique : troubles/douleurs lors des règles, douleurs aux rapports, troubles de la fertilité...
  • Le système neurologique : les différentes névralgies : cervico-brachiale, faciale, intercostale, d'Arnold, la cruralgie, sciatique, syndrome du canal carpien...
  • Le système cardio-vasculaire : trouble circulatoire des membres inférieurs, palpitations...
  • Le système ORL et pulmonaire : otite, sinusite, rhinite, vertige, acouphène...
  • Le système neuro-végétatif : stress, anxiété, trouble du sommeil, névrosité...
  • Le système immunitaire : stimulation du système immunitaire
  • Séquelle de traumatisme : accident de la voie publique, chute, coup du lapin, entorse...
  • Céphalée, migraine
  • Traitement des adhérences cicatricielles post-opératoire et/ou post-traumatique

 

L'ostéopathe traite des patients de tout âge, du nouveau-né à la personne âgée. Il peut être consulté pour un bilan ainsi qu'en prévention de certains troubles.

 

            

Osteopathie cranienne     

 

 

Les prises en charges spécifiques

Certaines prises en charge spécifiques en ostéopathie peuvent être envisagées :

  •  Prise en charge de la femme enceinte :
    - Avant : augmenter les probabilités de tomber enceinte : travail sur le système hormonal, viscéral (petit bassin, utérus...)
    - Pendant : préparation du bassin au niveau articulaire, musculaire, viscéral... (de 3 à 7 mois de grossesse
    - Et après : ré-harmonisation du bassin, re-tonification du périnée (en collaboration avec le kinésithérapeute)
  • Prise en charge du nouveau-né  en fonction Osteopathie femme enceintedu déroulement de la naissance : s'il y a eu un accouchement long et difficile, l'utilisation de forceps, ventouse, péridurale, traumatisme lors du passage...
    Ou tout simplement en check-up notamment pour harmoniser le crâne du nouveau né, et ainsi éviter certaines complications pendant la croissance : déformation du crâne, troubles de l'attention, hyperactivité, risque de scoliose, céphalée, sinusite, myopie/hypermétropie etc...

     
  • Prise en charge des troubles de croissance chez les enfants et adolescents : maladie d'Osgood-Schlatter, Sever, scoliose (en collaboration avec le kinésithérapeute)...
     
  • Prise en charge des sportifs : préparation aux compétitions, traumatismes du sport, récupération après le sport.
     
  • Traitement ostéopathique sur la posturologie : en collaboration avec un dentiste, un podologue ou un ophtalmologue et orthoptiste.

 

 

Traitement préventif

    Il est intéressant de consulter en ostéopathie avant même l'arrivé de troubles ou de douleurs. En effet, vous pouvez consulter pour un bilan ostéopathique.
Grâce à ce bilan, l'ostéopathe va pouvoir repérer et traiter les zones de tension (dysfonction) dans les différents systèmes du corps dans le but de prévenir les douleurs qui pourraient apparaitre en conséquence. Ce traitement préventif empêcherait l'installation durables de ces tensions dans le corps et éviterait par conséquent l'apparition de douleurs persistantes ou aiguë (lumbago, torticolis).

Ce n'est pas parcequ'il n'y a pas de douleur qu'il n'y a pas de dysfonction.

 

Le bilan ostéopathique est à faire régulièrement (1 à 3 fois / an par exemple). La régularité de ce bilan est variable chez tous les patients en fonction de leur habitude de vie (hygiène de vie, sport, travail, alimentation, âge, santé générale...).

 

Osteopathie myo fasciale